Accueil > Mission de l’éducation internationale de l’IB

Mission de l’éducation internationale de l’IB

  • Mission
  • Programme d’éducation intermédiaire
  • Profil de l’apprenant
  • Contextes mondiaux
  • Évaluations critériées
Offrir un milieu d’apprentissage basé sur la connaissance de soi et la connaissance des autres. 

Offrir un milieu d’apprentissage basé sur la connaissance de soi et la connaissance des autres

Le Collège Saint-Louis se veut un haut lieu d’apprentissage scolaire et social. Il vise à conscientiser sa population étudiante par rapport aux divers enjeux de société et à favoriser l’esprit critique de l’élève.

Développer une écoute active, avoir de l’empathie pour autrui, travailler en équipe, veiller à la résolution de conflits, gérer ses émotions, comprendre et avoir une conscience de soi, voilà divers éléments constituant l’intelligence émotionnelle.

Une école internationale où l’intelligence émotionnelle est évidente est une école où l’intégration de tous et l’appréciation de la diversité sont célébrées. Les élèves peuvent ainsi devenir intrinsèquement et intellectuellement équipés pour la citoyenneté mondiale.

Le Collège Saint-Louis fait partie des Établissements verts Brundtland, ce qui signifie qu’il s’agit d’une école au sein de laquelle l’environnement tant écologique que social est une valeur fondamentale. L’engagement des jeunes et des adultes y est sollicité pour la construction d’un monde plus écologique, pacifique, solidaire et démocratique.

Une manifestation concrète de la mission environnementale du Collège est la présence d’un composteur industriel depuis la rentrée 2013. Ce dernier permet le compostage des résidus alimentaires de la cafétéria, réduisant considérablement la masse de déchets envoyée au site d’enfouissement. Le bon fonctionnement du compostage est assuré par une équipe d’élèves qui bénéficie d’un apprentissage environnemental privilégié puisque Saint-Louis est la toute première école au monde à se doter d’un dispositif de compostage de cette envergure.

Par son implication communautaire et écologique, le Collège ose rêver le monde dans lequel nous désirons vivre et se donner les moyens d’y parvenir.

 

PEI-Logo

Cliquez pour une version agrandie de l’image.

Qu’est-ce que le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) ?
textes tirés du document Le Programme d’éducation intermédiaire de l’IB

Le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) est destiné à des jeunes de 11 à 16 ans. Il fournit un cadre d’apprentissage qui encourage les élèves à devenir des individus faisant preuve de créativité, de pensée critique et de réflexion. Le PEI met l’accent sur le défi intellectuel, encourageant ainsi les élèves à établir des liens entre leur étude des disciplines scolaires traditionnelles et le monde réel. Il encourage le développement des compétences en matière de communication, de compréhension interculturelle et d’engagement mondial, des qualités essentielles pour les jeunes appelés à devenir des décideur d’envergure internationale.

 

 Le Programme d’éducation intermédiaire de l’IB : 

  • est conçu pour contribuer de manière globale au bien-être intellectuel, social, émotionnel et physique des élèves ;
  • fournit aux élèves des occasions de développer les connaissances, attitudes et compétences dont ils ont besoin pour gérer des situations complexes et agir de manière responsable dans le futur ;
  • assure l’ampleur et la profondeur de leur compréhension grâce à l’étude de huit groupes de matières ;
  • requiert l’étude d’au moins deux langues (langue d’enseignement et langue supplémentaire au choix) pour soutenir la compréhension des élèves de leur propre culture et de celle des autres ;
  • permet aux élèves de participer à l’entraide au sein de la communauté ;
  • aide à préparer les élèves à poursuivre leurs études, à entrer dans le monde du travail et à apprendre tout au long de leur vie.

Le PEI, c’est :

    • l’enseignement et l’apprentissage en contexte :
      Les élèves apprennent le mieux lorsque leurs expériences d’apprentissage ont lieu dans un contexte et sont connectées à leurs vies et au monde qui les entoure. Grâce aux contextes mondiaux, les élèves du PEI explorent l’identité humaine, les défis mondiaux et ce que cela signifie être sensible à la réalité internationale.
    • la compréhension conceptuelle :
      Les concepts sont de grandes idées qui sont pertinentes au sein de disciplines spécifiques et de manière interdisciplinaire. Les élèves du PEI utilisent les concepts comme vecteur d’exploration de questions et d’idées importantes au niveau personnel, local et mondial et d’examen des connaissances de manière globale.
    • les approches de l’apprentissage :
      Fil conducteur de tous les groupes de matières du PEI, les approches de l’apprentissage fournissent la base d’un apprentissage autonome et encouragent l’application par les élèves de leurs connaissances et de leurs compétences dans des contextes nouveaux. Le développement et l’application de ces compétences aident les élèves à apprendre à apprendre.
    • le service en tant qu’action (service communautaire) :
      L’action (apprendre en faisant et en expérimentant) et le service ont toujours été des valeurs communes de la communauté de l’IB. Les apprenants de l’IB se mobilisent en appliquant ce qu’ils ont appris au sein de la salle de classe et au-delà. Les apprenants de l’IB s’efforcent d’être des membres altruistes de la communauté en s’impliquant à travers l’entraide et en oeuvrant à l’amélioration de l’existence d’autrui et de l’état de l’environnement. Le service en tant qu’action fait partie intégrante du programme, tout particulièrement dans le cadre du projet communautaire du PEI.
    • la langue et l’identité :
      Les élèves du PEI doivent apprendre au moins deux langues. Apprendre à communiquer de différentes façons est essentiel pour le développement d’une compréhension interculturelle et crucial pour l’affirmation de son identité.

 Le programme d’études

Par le biais des huit groupes de matières, le PEI vise à développer les capacités suivantes chez l’élève :

      • Arts :
        étude d’actualisation traitant des arts d’interprétation (la danse, la musique et le théâtre) et des arts visuels (dessin, sculpture, peinture, etc.).
      • Éducation physique et à la santé :
        étude générale puis approfondie de l’hygiène et de la santé, par le biais de sports individuels ou d’équipe.
      • Langue et littérature (langue d’enseignement) :
        étude approfondie de la langue d’enseignement, enrichie d’un volet de littérature.
      • Acquisition de langues :
        étude (compréhension orale et écrite) de langues modernes vivantes et étrangères, autres que la langue d’enseignement. La langue anglaise, étant enseignée de la première à la dernière année au sein du PEI, et l’espagnol, cours offert au 2e cycle, sont les deux autres langues enseignées au Collège.
      • Mathématiques :
        étude et méthodes mathématiques avancées, grâce à un tronc commun comportant l’étude de l’arithmétique, de l’algèbre, de la géométrie, de la trigonométrie, des probabilités et de la statistique.
      • Sciences:
        étude des sciences dites « classiques », fournissant à l’élève l’essentiel des connaissances de base en biologie, chimie, physique, systèmes de l’environnement et sciences de la Terre.
      • Individus et sociétés :
        étude des matières dites sociales, telles histoire, géographie et économie, dans une société globale.
      • Design :
        étude du design technologique lié à l’exploitation des matériaux, menant à l’intégration des concepts liés à l’impact de l’humain sur son environnement. De plus, le volet technologie de l’information est traité dans toutes les matières qui s’y prêtent.
 
Basée sur la philosophie de l’Organisation du Baccalauréat International (IB) et sur celle de la Société des écoles du monde du BI du Québec et de la francophonie (SÉBIQ), l’éducation internationale au Collège Saint-Louis a pour but de donner aux jeunes un humanisme international. Elle veut développer chez eux la connaissance et le respect des autres cultures, la tolérance et l’amitié entre les peuples et les nations. Elle veut faciliter la communication entre les citoyens de divers pays et leur donner l’occasion d’œuvrer dans des projets communs.

Profil de l’apprenant :

Comme apprenant de l’IB, je m’efforce d’être :

  • Chercheur :
    Je développe ma curiosité naturelle. J’acquiers les compétences nécessaires à la conduite d’investigations et de recherches. Je sais apprendre indépendamment et en groupe. J’ai vraiment envie d’apprendre et ce plaisir d’apprendre m’accompagnera tout au long de ma vie.
  • Informé :
    J’explore des concepts, des idées et des problèmes qui sont d’importance à l’échelle locale et mondiale. Ce faisant, j’acquiers des connaissances approfondies. Je développe une bonne compréhension dans un éventail de disciplines vaste et équilibré.
  • Sensé :
    Je m’exerce à appliquer mes capacités de réflexion de façon critique et créative afin d’analyser des problèmes complexes et d’entreprendre des actions responsables. Je prends des décisions réfléchies et éthiques de ma propre initiative.
  • Communicatif :
    Je comprends et j’exprime des idées et des connaissances avec assurance et créativité dans plus d’une langue ou d’un langage et en utilisant une variété de modes de communication. J’écoute également les points de vue d’autres individus et groupes, ce qui me permet de collaborer efficacement et volontairement avec eux.
  • Intègre :
    J’adhère à des principes d’intégrité et d’honnêteté et je possède un sens profond de l’équité, de la justice et du respect de la dignité de chaque individu, des groupes et des communautés. Je suis responsable de mes actes et de leurs conséquences.
  • Ouvert d’esprit :
    Je comprends et apprécie ma propre culture, mes racines et mon vécu, mais je ne suis pas moins réceptif aux points de vue, valeurs et traditions d’autres individus et communautés. J’ai l’habitude de rechercher et d’évaluer un éventail de points de vue et suis disposé à en tirer des enrichissements.
  • Altruiste :
    Je fais preuve d’empathie, de compassion et de respect envers les besoins et les sentiments des autres. J’accorde une grande importance à l’entraide et j’œuvre concrètement à l’amélioration de l’existence d’autrui et du monde qui m’entoure.
  • Audacieux :
    J’aborde les incertitudes avec discernement et détermination. Je travaille de façon autonome et coopérative pour explorer de nouvelles idées et des stratégies innovantes. Je suis ingénieux et je sais m’adapter aux défis et aux changements.
  • Équilibré :
    Je comprends l’importance d’un bon équilibre intellectuel, physique et affectif dans l’atteinte de mon bien-être personnel et de celui des autres. Je reconnais mon interdépendance avec les autres et le monde dans lequel je vis.
  • Réfléchi :
    J’aborde de manière réfléchie le monde qui m’entoure, ainsi que mes propres idées et expériences. J’opère un retour sur moi-même et examine de façon critique mon propre apprentissage et mes expériences. Je suis capable d’évaluer et de comprendre mes points forts et mes limites afin d’appuyer mon apprentissage et mon développement personnel.
Après avoir terminé ses études avec succès et avoir respecté certaines exigences, l’élève se voit attribuer trois diplômes :

  • Diplôme d’études secondaires (DES) décerné par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS).
  • Diplôme d’éducation secondaire internationale (DÉSI) décerné par la Société des écoles du monde du BI du Québec et de la francophonie (SÉBIQ).
  • Certificat du Programme d’éducation intermédiaire (PEI) décerné par l’Organisation du Baccalauréat International (IB).

Si l’élève désire poursuivre ses études dans le cadre de l’éducation internationale, un programme est aussi offert dans plusieurs établissements d’enseignement collégial au Québec (Programme du diplôme du Baccalauréat International).

 La plupart des extraits de cette section sont tirés du guide de l’IB Le Programme d’éducation intermédiaire : des principes à la pratique, 2014.
Dans le cadre du PEI, les contextes d’apprentissage doivent être (ou prendre modèle sur) de véritables événements, situations et circonstances qui surviennent dans le monde. Les contextes d’apprentissage du PEI sont choisis parmi les contextes mondiaux en vue d’encourager la sensibilité internationale et l’engagement mondial au sein du programme..

Les contextes mondiaux du PEI constituent les points de départ communs des recherches portant sur la définition d’une personne sensible à la réalité internationale. Ils contribuent à l’articulation d’un programme d’études qui encourage le multilinguisme, la compréhension interculturelle et l’engagement mondial. Ces contextes s’inspirent des thèmes puissants, à résonance mondiale, qui structurent l’enseignement et l’apprentissage au PEI, ce qui renforce leur pertinence pour les adolescents.

Ces contextes, ainsi que d’autres contextes utilisés pour l’enseignement et l’apprentissage, servent de sources d’inspiration aux explorations portant sur les liens qui unissent entre eux les humains et la responsabilité de chacun envers la planète. Ils suscitent une réflexion sur les communautés locales, nationales et mondiales, ainsi que sur les questions et préoccupations concrètes des élèves âgés de 11 à 16 ans. Pour chaque unité du PEI, les enseignants doivent identifier un contexte mondial qui fournit l’axe à adopter en vue de garantir la pertinence de l’enseignement et de l’apprentissage dans le cadre du programme d’éducation internationale qu’est le PEI. Les élèves doivent aborder les six contextes mondiaux au cours du programme.

Les 6 contextes mondiaux sont :

arrow-5-64x64 Identités et relations

arrow-5-64x64 Orientation dans l’espace et dans le temps

arrow-5-64x64 Expression personnelle et culturelle

arrow-5-64x64 Innovation scientifique et technique

arrow-5-64x64 Mondialisation et durabilité

arrow-5-64x64 Équité et développement

L’évaluation critériée est propre au programme d’éducation internationale.  Ainsi, pour chacune des matières au programme de l’IB (Baccalauréat International), des critères d’évaluation sont prescrits.  Dès la 1re secondaire, les élèves ont l’occasion de se familiariser avec ces différents critères et vivent des situations d’évaluation formatives, et ce, jusqu’en 4e secondaire.  Lors de la dernière année au programme, tous les élèves ont à réussir différents travaux et examens, évalués à l’aide de tous les critères,  s’ils veulent obtenir le certificat d’études secondaires remis par l’IB.  Ils ont donc eu quatre années pour vivre différentes expériences d’évaluation conformes aux exigences de l’IB et pour bien se préparer aux évaluations finales.

Ces évaluations, formatives comme sommatives, peuvent prendre différentes formes :

  • compositions – musicales, artistiques, compositions de mouvements en éducation physique ;
  • création de solutions ou de produits pour résoudre des problèmes ;
  • essais ;
  • examens ;
  • questionnaires ;
  •  travaux pratiques ;
  • recherches ;
  • interprétations ;
  • présentations – verbales (à l’oral ou à l’écrit), graphiques – sur divers supports.

Critères d’évaluation

Pour chacune des matières, il y a quatre critères d’évaluation. Pour chacun d’entre eux, les niveaux à atteindre sont déterminés. Veuillez noter que le résultat obtenu n’est pas une note en pourcentage, mais bien un niveau atteint.